Agence De L'Odet

Les diagnostics à faire pour une vente de maison à Pont-l'Abbé

Partager sur :

Il est porté à la connaissance des propriétaires immobiliers que, pour vendre leur bien, ils doivent faire entreprendre une série de diagnostics techniques avant même de rédiger l’annonce. Les rapports établis dans ce contexte doivent être rassemblés dans le DDT (dossier de diagnostics techniques) lequel doit être présenté à tous les acheteurs potentiels qui se présentent. 

En quoi consistent les diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics immobiliers ont pour objectif de faire une expertise de certaines parties du bien. On en distingue plusieurs types, chacun devant être confié à un diagnostiqueur certifié et expérimenté. Le résultat établi sera transmis au donneur d’ordre, le propriétaire qui met en vente sa maison à Pont l’Abbé, et il le présentera ensuite aux acheteurs potentiels.  

Pourquoi faut-il réaliser des diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics immobiliers renseignent sur l’état général du bien. Prendre connaissance des résultats d’expertise permet aux investisseurs d’acheter en connaissance de cause. Les documents indiquent, non seulement les éventuels défauts détectés, mais proposent aussi une liste de recommandations pour y remédier. 

Quels sont les diagnostics immobiliers à faire pour vendre une maison ? 

Pour la vente d’une maison, les diagnostics à présenter aux acheteurs sont :

  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE) : de cette expertise découle la classe énergétique qui doit être mentionnée dans l’annonce de vente.
  • Le constat de risque d’exposition au plomb (CREP) : il est obligatoire pour les maisons construites avant 1949.
  • Le diagnostic amiante : il doit être réalisé lorsque la maison à vendre a été construite avant 1997.
  • L’état des risques et pollutions (ERP) : il est obligatoire pour connaître les éventuels risques d’origine sismique, minière, naturelle et technologique. 
  • Le diagnostic gaz et le diagnostic électricité : ils doivent être remis lorsque l’installation de gaz et l’installation électrique ont plus de 15 ans.
  • Le diagnostic assainissement non-collectif : lorsque la maison dispose d’une installation d’assainissement individuelle, cette expertise doit être faite.